Hypnose – Lire dans tes pensées

Il y a peu de médecines vraiment complètes, ne serait-ce que parce que notre corps et très complexe, et notre psychisme, 10 fois pire.

Bref, j’ai voulu tester l’hypnose

  1. je n’arrivais pas à passer mon permis de conduire,
  2. je n’arrivais pas à arrêter de fumer (ou à repasser en mode fumeuse light, ce qui est déjà pas mal),
  3. je n’arrivais pas à contrôler mes pulsions alimentaires (à 35 ans, ce trip d’ado ne pouvait pas durer sacrebleu !)
  4. j’avais une estime de moi très basse (et la flemme de tout régler uniquement avec la psy),
  5. ce truc m’intriguait depuis Mowgli et Kaa.

Mais si, tu sais:

  Je me suis dit que prendre un risque, pour une séance, serait l’occasion de vérifier les possibilités offertes ou les limites.

Mes débuts avec les médecines alternatives

Avant cela, ado j’avais été embarquée chez un magnétiseur pour arrêter de fumer (13 ans, précoce !). J’en étais ressortie avec une indifférence totale à la clope, voire un peu de dégoût quand ça sentait trop fort.

Il y a quelques années (et c’est ça je crois qui a réveillé ma curiosité pour les médecines alternatives), lors d’un salon bien-être à la Rochelle, j’ai rencontré une énergéticienne qui offrait des séances « découverte » sur son stand.

Sur le coup j’ai été choquée par la véracité de ce qu’elle annonçait sans me connaître (un problème avec une femme autoritaire et un choc à l’adolescence).

Puis en rentrant chez moi je ne savais plus trop. C’était des hypothèses applicables à tout le monde, pas très risquées. (Il y a eu aussi une séance de spiritisme pour reprendre contact avec un vieille connaissance décédée et des rdv chez une psychologue spécialiste de l’EFT. Bref, je peux bientôt rédiger le Michelin de l’Occulte).

À la recherche de ma nouvelle thérapeute

Je me suis donc mise à la recherche de ma nouvelle thérapeute miraculeuse, pleine d’espoir et de défi. Il y en a beaucoup, et sur internet tu te sens vite perdu.e quand tu dois miser sur ton ressenti face à des petites annonces !

Et je suis tombée sur l’une d’elles. Son nom me plaisait, la sonorité, et surtout je suis tombée sur ce texte :

Je n’ai pas le nom de l’auteur (mais je le veux bien 😉).

Je ne dis pas que ces lignes sont dignes d’un serment d’Hypocrate, mais c’était vraiment ce que j’avais besoin d’entendre. Et si elle les avait choisies pour se présenter, ça me résonnait direct en plein cœur. Je n’ai plus hésité.

Pour me lancer, l’arrêt de la cigarette tombait parfaitement. Juste, déjà, parce que livre d’Allen Carr ne m’avait rien fait. Et avec l’industrie du tabac qui nous tuait sciemment au nom du capitalisme, je préférais filer mes sous à une dame de ma ville qui postait de jolis textes. Et aussi parce que ma mutuelle en prenait une partie en charge. Et aussi, parce que moins je fumerais après, plus ma dépense serait amortie. 

Rencontre avec l’hypnose

Elle s’appelle Vinciane, et son contact était vraiment rassurant. Elle était douce, drôle. Elle voulait vraiment que tu te sentes à l’aise, comme à un rendez-vous un peu informel. Aussi, comme elle fait ses consultations à son domicile, tu te dis qu’elle ne va pas te mettre en transe pour te faire les poches et te laisser pour morte dans son propre canapé (de son cabinet, pas dans son salon quand même).

Une grosse partie du premier entretien est dédié à la prise de contact. Elle t’invite à lui expliquer et à creuser pour toi-même. Pourquoi tu fumes, ce que ça révèle de toi… tu sens que tu peux la questionner, t’exprimer librement… La confiance s’installe facilement et sans forcer. 

(Oui j’ai arrêté de fumer, plusieurs mois. Oui j’ai repris. Je fume moins, je peux à nouveau ne pas fumer quand j’ai la flemme, quand je n’ai pas de clope ou pas de sous. Et SURTOUT faire la morale à ceux qui s’avouent accro ! Le truc, c’est quand tu t’autorises à fumer en soirée. La frontière n’est plus assez claire)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s